Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolat pour vous en 2016/2017 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
À noter
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « BIENVENUE A LA PAROISSE SAINT LEON

BIENVENUE A LA PAROISSE SAINT LEON



VIGILANCE SECURITÉ !
Pendant l’état d’urgence, les portes de l’entrée principale de l’église place Dupleix seront fermées durant les offices dominicaux.


Edito du Dimanche 20 mai 2017
L’Esprit Saint sera en vous

Nous pouvons dire que Dieu est présent à
toutes choses de deux manières. Dieu est tout
d’abord présent à toutes choses en tant que
Créateur. Il est à l’origine de tout ce qui est et l
maintient toutes choses dans l’existence. C’est ce
que les théologiens nomment la présence
d’immensité de Dieu.
Mais il y a plus que cette présence de Dieu
car Dieu est présent dans nos âmes d’une
présence intime et familière par Sa grâce : c’est la
présence d’inhabitation de Dieu. C’est cette vérité
bouleversante que Jésus nous révèle dans
l’évangile de ce dimanche : Dieu veut demeurer
en nous par Son amour.
Dieu est présent au centre intime de notre
âme ; saint Augustin a expérimenté cela après sa
conversion : Bien tard je Vous ai aimée, ô beauté
si ancienne et si nouvelle, bien tard je Vous ai
aimée ! Et voici que Vous étiez au-dedans, et moi
au-dehors et c’est là que je Vous cherchais. Et je
poursuivais de ma laideur la beauté de Vos
créatures. Vous étiez avec moi, et je n’étais pas
avec Vous ; retenu loin de Vous par tout ce qui,
sans Vous, ne serait que néant. Saint Augustin
cherchait Dieu à l’extérieur de lui-même en
interrogeant les créatures qui ne sont pas Dieu.
Mais c’est en rentrant en lui-même qu’Il a
rencontré le Seigneur qui demeurait en son âme.
Mais Vous, mon Dieu, Vous étiez plus intime que
l’intime de moi-même, et plus élevé que les cimes
de moi-même.
Mathias Sütterlin, vicaire

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011