Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 20 janvier 2013

Edito du dimanche 20 janvier 2013

Il y a plusieurs années, quelques temps avant mon ordination sacerdotale, vers la fin de mes études à la Maison des séminaristes de Paris à Bruxelles, j’ai reçu un appel téléphonique de mon catéchiste
(on peut être adulte et avoir un catéchiste !), qui m’invitait à aller en Italie pour une rencontre de ma petite communauté de laïcs avec laquelle je cheminais depuis une quinzaine d’années. Et, pour m’encourager, il me disait : « Tu sais, dans la vie chrétienne, il est important non seulement de voir ses propres changements, mais, aussi, de se rendre compte des progrès des autres membres de la communauté. »

Pour la petite histoire, le déplacement n’a pas été possible, à cause des études. Mais, depuis, cette phrase n’a pas cessé de travailler mon esprit : ma Foi est nourrie par la conversion de mes frères chrétiens. Plusieurs années sont passées depuis cet appel téléphonique, et je vois, aujourd’hui, que ma Foi est grande partie le fruit des merveilles que le Seigneur fait dans la vie de beaucoup de personnes, et dont je suis témoin. Mais tout chrétien est appelé à la voir, cette oeuvre de Dieu auprès des hommes qu’est, dit Saint Jean, « que vous croyez en Celui qu’Il a envoyé » (Jn 6,29). En un mot : la Foi en Jésus-Christ. La Foi des autres suscite et alimente la mienne.

C’est pourquoi, dans le livret « La Porte de la Foi », qui nourrit depuis quelques semaines la Foi de plus d’une centaine de paroissiens qui se réunissent en petits groupes dans la maison de l’un ou de l’autre, la question suivante est à un certain moment proposée : « Pouvez-vous vous souvenir de personnes dont le témoignage a marqué votre Foi ? » Posons-nous, tous, cette question. Parce que, la Foi, c’est l’Eglise qui la donne. En effet, au baptême, le ministre de l’Eglise dit au futur baptisé : « Que demandes-tu à l’Eglise de Dieu ? » Et la réponse : « La Foi. ». Mais l’Eglise est constituée par nous tous, ensemble : l’unique Foi passe par chacune de nos vies. Comme l’exprimait bien Saint Cyprien, au IIIe siècle : « Christianus unus, christianus nullus » : un chrétien seul, c’est un chrétien inexistant.

Père Giuseppe Franco, administrateur paroissial

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011