Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 27 janvier 2013

Edito du dimanche 27 janvier 2013

CHER THEOPHILE…
C’est bien connu, le propos de saint Luc était de nous donner ‘un exposé suivi’ (Lc 1,4), un récit ordonné, montrant comment la Bonne Nouvelle,
premièrement, ‘a débuté en Galilée, après le baptême proclamé par Jean’ (Ac 10,37) pour aller, deuxièmement, ‘jusqu’aux extrémités de la terre’ (Ac 1,8). L’oeuvre de Luc se compose donc de son Evangile, le premier tome, qui forme, avec les Actes des Apôtres, le second volet, indissociable. Les Actes décrivent ‘le temps de l’Eglise’. L’Evangile concerne ‘le temps de Jésus’, l’étape centrale de l’histoire du salut. Le temps de l’Eglise sera la continuation du temps de Jésus.

En rédigeant son ouvrage d’actualité, sur des événements d’actualité, destiné à ses contemporains non juifs en deux tomes qui sont d’égale longueur, Luc s’est montré, selon un spécialiste, ‘un écrivain de métier : il a le souci du terme exact : l’art de la composition, la maîtrise de la langue comme le style des deux livres de Luc attestent une réelle puissance de création, tant sur le plan littéraire que théologique’. Par ses soins, la tradition évangélique est élevée au statut d’oeuvre littéraire universelle.

Le tout est dédié au ‘cher Théophile’, un converti d’origine païenne occupant peut-être une place importante dans l’administration romaine.

Presque composée de toutes pièces par Luc, la scène de la prédication de Jésus, dans la ville où il avait été élevé, a un caractère programmatique très accentué : elle annonce en effet des thèmes qui occuperont une place centrale dans l’ensemble de l’Evangile et des Actes des Apôtres de Luc. Jésus n’a rien écrit, sauf une fois sur le sable en présence de la femme adultère. On n’a pas trouvé d’écrits de Jésus, pas plus que Socrate, mais on a médité ses paroles adressées aux ‘témoins oculaires’ et qui ‘sont devenus les serviteurs de la Parole’. Découvrons-la avec Théophile, l’ami de Dieu.

Père Trân Ng-c Anh, CSsR Rédemptoriste

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011