Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 28 avril 2013

Edito du dimanche 28 avril 2013

Comme je vous ai aimé, Aimez-vous les uns les autres. Le commandement n’est pas nouveau. D’abord parce que tout homme raisonnable ressent naturellement qu’il est fait pour aimer.

Ensuite parce qu’il figure déjà dans la première Alliance au chapitre 19 du livre du Lévitique. Mais ce commandement est nouveau. Parce que le Christ l’éclaire en disant qu’il nous revient de nous aimer les uns les autres COMME IL NOUS A AIME. Il ne s’agit pas simplement de faire nos meilleurs efforts, d’agir avec bonne volonté. Il s’agit de poursuivre l’oeuvre du Christ, de mettre nos pas dans les siens, d’agir Par Lui, Avec Lui et En Lui.

Cet éclairage s’appuie sur la première Alliance : Le Lévitique dit "Aimez-vous les uns les autres. Je suis le Seigneur". L’Evangile nous dit d’aimer notre prochain COMME le Christ est venu aimer chacun de nous. Le commandement trouve son origine dans l’Amour divin. Le commandement demeure en nous et nous demeurons en lui parce que le Christ est venu l’accomplir en notre humanité.

Lui que nous ne pouvons atteindre se fait tout proche. Lui que nous ne pouvons saisir, ni avant ni après la résurrection, vient nous aimer en respectant infiniment chacune de nos personnes. Il nous laisse être nous-mêmes. Il nous offre de découvrir notre personnalité en osant l’engagement dans l’amour. Lui, le Fils Unique du Père, vient se livrer à nous, dans la fragilité d’un Fils d’Homme. Lui, l’Eternel, vient rencontrer les créatures. Il nous montre que la différence n’éloigne pas l’amour, elle le rend possible.

Ne craignons pas la différence, surtout dans l’amour conjugal. C’est dans cette différence que le Christ nous offre de nous unir à Lui en aimant notre conjoint COMME IL NOUS AIME. Ne craignons pas la différence, y compris de ceux qui n’accueillent pas la révélation de l’amour divin dans l’engagement de leur vie personnelle. Osons leur offrir l’amour divin car :
Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres.

Etienne Maître, diacre permanent

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011