Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 22 décembre 2013

Edito du dimanche 22 décembre 2013

Edito du dimanche 22 décembre

CONTRASTES
Dieu tout-puissant
Un nouveau-né impuissant
Dieu au-delà de tout
Un nouveau-né tout petit
Un tout petit
Dieu créateur de tout
Un nouveau-né qui a reçu la vie
Dieu immortel
Un nouveau-né mortel et qui va mourir un jour
Dieu source de l’amour
Un nouveau-né qui ne peut vivre s’il n’est aimé

Y a-t-il plus éloignés, plus contrastés que ces deux là ? Ou bien est-ce que ce tout petit ne viendrait pas pulvériser d’un coup nos fantasmes sur le Créateur ? L’homme pécheur s’est caché de Dieu : « J’ai eu peur parce que je suis nu et je me suis caché. » dit Adam à Dieu juste après le péché… (Gn 3,10). Et à force de se cacher, l’homme pense parfois qu’il n’y a plus de Dieu, un peu comme le petit enfant qui pense qu’on ne le voit plus parce qu’il a fermé les yeux… Et parfois aussi, il le met à la porte ! « Défense à Dieu d’entrer » comme fait dire Victor Hugo à Caïn.
Alors Dieu vient par l’autre bout, par le petit bout, par le petit bout-d’chou… Comme ils l’ont perdu de vue et l’ont parfois imaginé terrible et menaçant, ils n’ont plus compris qu’il est amour et rien qu’amour. Pas gâtisme ; amour ! Pas tolérant ; amour ! Pas indifférent ; amour !
Alors il vient provoquer l’amour : Dieu se fait homme en commençant par le commencement : petit être fragile dans le sein de Marie ; et neuf mois plus tard, nouveauné. Livré aux mains des pécheurs. Pour être aimé !
Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011