Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 19 janvier 2014

Edito du dimanche 19 janvier 2014

VOICI … VOIR … VENIR … Jean l’évangéliste a l’art de dire et de suggérer beaucoup avec peu de mots. Voire un seul mot qu’il charge soudain d’un sens qui ouvre au mystère.

“Voici l’Agneau de Dieu”. Voici : ce n’est pas un petit mot banal, simplement indicatif. Le mot hébreu est une expression biblique très fréquente : 1019 fois dans l’ensemble de la Bible, 197 fois dans le Nouveau Testament.

“Voici” indique une “révélation” qui s’impose, une révélation inattendue, à laquelle on ne s’attendait pas.
“Voici, la Vierge concevra”. “Voici que les cieux s’ouvrirent”. “Voici que Jésus (ressuscité) vint à leur rencontre”.
“Voir”… “Venir”… ont leur sens le plus usuel, mais comportent ici des résonnances particulières. Jean Baptiste voit venir vers lui Jésus. Tout le monde, autour du Baptiste, a pu faire cette constatation. Le Baptiste rappelle ce qu’il a déjà dit : “Derrière moi vient un homme qui a sa place devant moi, car avant moi, il était”. C’était lui “Celui qui vient, qui doit venir”.

“Voici l’Agneau de Dieu”. Dans cet homme tout à fait quelconque qui s’avance dans sa direction, le Baptiste voit une réalité différente qui l’habite. L’essentiel est invisible pour les yeux. Jean Baptiste et Jean l’évangéliste n’entendent pas appréhender par la vue, mais accéder à une connaissance en profondeur qui transcende la réalité visionnée. À ceux qui se pressaient sur les bords du Jourdain, le Baptiste leur dit :

“C’est Lui : voici l’Agneau de Dieu”.
Père Trần Ngọc Anh, CSSR Rédemptoriste

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011