Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
À noter
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche de Pâques

Edito du dimanche de Pâques

La résurrection de Jésus réalise et manifeste la victoire définitive de Dieu sur le péché et la mort humaine.

Résurrection « Ils regarderont celui qu’ils ont transpercé. » Certains dessins en perspective peuvent être vus soit en relief, soit en creux. Il en va de même du Crucifié : en le contemplant, on peut y voir à la fois — et inséparablement ! — la révélation de nos péchés et la profondeur de la miséricorde. Dans une homélie pour la fête du Sacré-Cœur, le Cardinal Danneels faisait parler le Seigneur Jésus : « Regardez mon côté ouvert ; mais ne vous arrêtez pas là, ne vous arrêtez même pas à cette plaie béante car depuis ma mort rédemptrice et glorieuse, ce n’est plus une plaie béante dans mon côté, c’est une fenêtre à travers laquelle vous apercevez la tendresse de mon Père. Ne regardez pas le coup de lance. Regardez à travers la plaie ouverte pour découvrir non pas moi, non pas mes souffrances à moi, Christ, mais l’immense tendresse, l’irrésistible lumière de mon Père. »
La résurrection de Jésus réalise et manifeste la victoire définitive de Dieu sur le péché et la mort humaine.
Cette « énergie de la puissance de sa force que le Père a déployée en la personne du Christ, le ressuscitant d’entre les morts et le faisant siéger à sa droite, dans les cieux » (Ep 1,19-20), c’est elle qu’il déploie en nos vies par les sacrements de l’Église !
La résurrection du Christ est donc à l’œuvre dans chacune de nos vies. « Déjà vous êtes ressuscités » entendons-nous dans la 2 e lecture du jour de Pâques. Comment cette résurrection à laquelle j’ai part change quelque chose à ma vie ? Comment m’entraîne-t-elle à la suite de Jésus pour livrer ma vie par lui, avec lui et en lui ? Comment ma vie devient-elle Eucharistie, c’est-à-dire action de grâce à Dieu qui se traduit dans le concret du service du prochain dans une charité qui ne renonce jamais ?

Bonne fête de Pâques ! Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011