Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| PROGRAMME, ANNÉE SAINTE GENEVIÈVE A ST LEON | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 23 novembre 2014

Edito du dimanche 23 novembre 2014

Devenir roi avec le Roi Dieu a créé l’homme à Son image et lui a confié l’univers pour qu’en Le servant, il règne sur Sa création. Cependant le démon et ses anges ont bouleversé le projet de Dieu en entraînant l’homme dans leur chute. Mais si l’homme s’est détourné de Dieu, notre Créateur n’a pas renoncé au dessein de faire de l’homme un roi.

Le Christ est roi, parce qu’Il est Dieu fait homme. Par Sa parole et Ses actes, Jésus réalise le projetcréateur de Dieu puisqu’Il Se soumet librement à Son Père en accomplissant Sa volonté. « Qu’y a-t-il, en effet, d’aussi royal pour une âme que de gouverner son corps dans la soumission à Dieu ? » demande saint Léon le Grand. Que le péché ne règne donc plus dans votre corps mortel de manière à vous plier à ses convoitises.

Le Christ est roi, parce qu’Il est le Rédempteur de tous les hommes. Il livre Sa vie pour Ses brebis, et c’est dans cet amour que Jésus manifeste Sa royauté suprême et qu’Il triomphe du péché et de la mort. Dès lors, pour le chrétien, "régner, c’est Le servir", particulièrement dans les pauvres et les souffrants. Servir dans l’amour, telle est notre dignité royale.

Le Christ est roi, parce qu’Il est ressuscité. Par Sa résurrection, non seulement le Christ a détruit la mort mais Il a voulu encore associer à Son œuvre ceux qu’Il S’est choisis ; Il a voulu Se continuer sur la terre par l’Église, qui est Son Corps mystique, qu’Il a chargée d’achever par Lui, avec Lui et en Lui ce qui manque à Sa passion. Offrez-vous à Dieu comme des vivants revenus de la mort.
L’Incarnation, la Rédemption, la Résurrection constituent les trois mystères fondamentaux qui inaugurent pour nous, dès ici-bas, la royauté universelle du Christ, dans l’attente du jugement final. Alors tous les ennemis de Dieu Lui seront soumis et tout sera achevé : Dieu sera tout en tous.
Mathias Sütterlin, vicaire

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011