Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 12 AVRIL 2015

Edito du dimanche 12 AVRIL 2015

2ème dimanche de Pâques

« À qui vous remettrez ses péchés,
ils seront remis »
Chaque année, en ce dimanche de l’octave de Pâques,
nous entendons le Seigneur Jésus faire don de l’Esprit
Saint à ses disciples et ainsi leur donner pouvoir de
remettre les péchés. C’est pourquoi saint Jean-PaulII a
voulu en l’an 2000 faire de ce jour, le dimanche dela
Miséricorde divine. Il répondait ainsi au souhait exprimé
par Jésus dans ses apparitions à sainte Faustine Kowalska (1905-1938).
Saint Jean-Paul II expliquait : « Comme le monde d’aujourd’hui a besoin de la miséricorde de Dieu ! Sur tous
les continents, du plus profond de la souffrance humaine, semble s’élever l’invocation de la miséricorde.
Là où dominent la haine et la soif de vengeance, là où
la guerre sème la douleur et la mort des innocents,la
grâce de la miséricorde est nécessaire pour apaiserles
esprits et les cœurs, et faire jaillir la paix. Là où
manque le respect pour la vie et pour la dignité de
l’homme, l’amour miséricordieux de Dieu est nécessaire, car à sa lumière se manifeste la valeur inestimable de chaque être humain. La miséricorde est nécessaire pour faire en sorte que chaque injustice du
monde trouve son terme dans la splendeur de la vérité. » Le Pape Benoît XVI lui-même relevait que :
« Jean-Paul II avait connu et vécu personnellement les
terribles tragédies du XX siècle, et il se demanda pendant longtemps ce qui pouvait freiner la montée du mal.
La réponse ne pouvait se trouver que dans l’amour de
Dieu. Seule la divine Miséricorde est en effet en mesure d’imposer une limite au mal ; seul l’amour toutpuissant de Dieu peut vaincre la violence des méchants et le pouvoir destructeur de l’égoïsme et de la
haine. »
Ce dimanche, le Pape François publie la bulle
d’indiction de l’année sainte extraordinaire de la Miséricorde. À la suite de ces papes implorons la Miséricorde
divine pour nous tous.
Père Manuel Teixeira, vicaire

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011