Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Année Sainte Geneviève à St Léon | Coup de main à la paroisse ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Editodu dimanche 13 septembre 2015

Editodu dimanche 13 septembre 2015

La marche vers le point de ralliement
Lorsqu’Israël commence sa marche vers la terre promise, il espère trouver un lieu où adorer son Dieu dans
la sérénité.
La situation des réfugiés a suscité un grand émoi dans
la communauté internationale ces derniers temps. La
solidarité s’organise pour soutenir la marche de ces
hommes et de ces femmes qui ont dû quitter précipitamment leurs maisons pour qu’ils trouvent un lieu où
dormir en paix.
Après la pause d’été qui a vu les uns prendre un peu
plus de temps en famille et les autres se ressourcer
spirituellement, les manœuvres pour notre rentrée paroissiale ont commencé. En vue : un forum des activités et des mouvements au square Dupleix ; une sortie
à Chartres, et, notons le bien, un appel à bénévole
pour préparer les Journées d’amitié, faire la catéchèse
aux enfants, pour que chacun trouve sa place dans ce
vivre ensemble. Ces réglages conforteront notre
marche à la suite du Christ.
Alors en chemin n’oublions pas de nous désaltérer aux
sources vives de la Parole de Dieu. Ce dimanche, la
cruche d’eau fraiche qui nous est proposée à travers
les textes saints nous livre ce message d’espérance :
« Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre
des vivants » (Ps 114).
Le Christ nous précède sur le chemin, se faisant tout à
tous, pour nous amener au point de ralliement : la connaissance de l’amour de Dieu. Il faut mettre sa foi en
œuvre nous dit la lettre de Saint Jacques (Jc 2,14-18).
Le Christ déclare : « celui qui veut marcher à ma suite
qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il
me suive » (Mc 8,27-35). Il n’a pas peur des fatigues
du chemin ni des outrages comme l’annonçait le prophète Isaïe : « J’ai présenté mon dos à ceux qui me
frappaient et mes joues à ceux qui m’arrachaient la
barbe » (Is 50,5-9a). Ce qui importe pour lui c’est le
résultat : la délivrance et la gloire des enfants de Dieu.
Que l’Esprit Saint nous accompagne.

Père Joseph Dembélé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011