Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 1er Novembre 2015.

Edito du dimanche 1er Novembre 2015.

Retour ligne manuel
Devenir homme..

Pourquoi fêtons-nous les saints ?
Sommes-nous comme des supporters de clubs de
sports capables de s’enthousiasmer pour une équipe ou
un champion mais eux-mêmes incapables de pratiquer
ce sport ?
Devenir saint est-il une simple option dans la vie de
l’homme ? Comme la finition premium dans les voitures,
alors que la finition mediocrium est déjà largement
suffisante ?
Dans sa constitution Gaudium et Spes, le Concile
Vatican II affirme : « Nouvel Adam, le Christ, dans la
révélation même du mystère du Père et de son amour,
manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui
découvre la sublimité de sa vocation » et plus loin : « La
vocation dernière de l’homme est réellement unique, à
savoir divine » (n°22).
La constitution Lumen Gentium s’exprime donc en
conséquence : « Appelés par Dieu, non au titre de leurs
œuvres mais au titre de son dessein gracieux, justifiés
en Jésus notre Seigneur, les disciples du Christ sont
véritablement devenus dans le baptême de la foi, fils de
Dieu, participants de la nature divine et, par conséquent,
réellement saints. Cette sanctification qu’ils ont reçue, il
leur faut donc, avec la grâce de Dieu, la conserver et
l’achever par leur vie. » (n°40)
Devenir saint, c’est simplement devenir homme !
sainteté n’ajoute rien à l’humanité ; elle en est
l’épanouissement, comme la fleur ouverte est
l’épanouissement de la fleur en bouton.
En fêtant tous les saints, nous sommes conviés à
prendre conscience que là est notre vocation à chacun,
et que la réalisation de cette vocation est possible pour
chacun de nous.
« Croyez-vous que je peux faire cela ? » demande Jésus.
Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011