Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| 2020, année Sainte Geneviève | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 14 février 2016

Edito du dimanche 14 février 2016

1er dimanche de Carême

"Il a entendu notre voix" (Dt 26,8)
Notre Dieu est proche, notre Dieu agit, notre Dieu
intervient. Le peuple d’Israël a fait l’expérience de cette
proximité de Dieu qui sauve, d’un Dieu qui le sauve de
l’esclavage. Jésus, fils d’Israël, à la suite de Moïse
dans le désert, va faire cette expérience décisive qui
l’enverra sur les routes à la rencontre des petits que
nous sommes.
Dans la proximité de Dieu, de son Père dont il a fait
l’expérience bouleversante le jour du baptême de Jean,
il va être confronté à tous les esclavages de l’homme,
toutes nos addictions : la sécurité douillette, le pouvoir
temporel et le désir de toute puissance au mépris de
toute transcendance.
Notre confort : est-ce que je suis bien, est-ce que je
m’aime ???? .......la porte d’entrée de la dépression !
Notre autorité : me sentir tellement meilleur que les
autres !!!!!.....la porte ouverte à la solitude !
Notre autosuffisance ! Dieu ? à quoi ça sert ?...... la
dérive eugénique et totalitaire est à portée de main et
la mort éternelle au bout !!!!
Il s’agit de savoir si nous croyons en nous ou en Dieu,
qui est tout proche de nous, qui est dans notre cœur.
Voulons-nous le laisser parler ? Voulons-nous nous
laisser libérer, délivrer, voulons-nous, à la suite de
Jésus, nous laisser déposséder (adieu le nid douillet),
découvrir en l’autre l’être magnifique que Dieu aime
(fini le pouvoir), voulons-nous entrer dans la confiance
filiale de Jésus, en ce Dieu qui nous aime à la folie,
jusqu’à mourir sur une croix (adieu la toute puissance) ?
Quarante jours pour découvrir en qui nous croyons et
ce que nous voulons faire de notre vie : quarante jours
pour faire le choix de lâcher prise pour laisser la Parole
de vie travailler en nous.
Jean-Louis Bavoux, diacre

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011