Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 28 Février 2016

Edito du dimanche 28 Février 2016

N’est-il pas temps ?
N’est-il pas temps ?
Comme un paysan cultivateur qui enfouit sa graine
sous terre et attend en toute patience sa germination,
qu’elle pousse, grandisse et porte du fruit, Dieu plein
de patience attend aussi que sa Parole de Vérité
semée dans notre cœur porte les fruits escomptés :
paix, amour, joie, bonté (Ga 5,22-26).
Dieu, faisant montre de patience, attend que l’homme
revienne à Lui par une vraie conversion du cœur (Lc
13,1-9). Elle est le fruit le plus impérieux que le
Seigneur attend de nous en ce temps de carême,
surtout en cette année jubilaire de la miséricorde.
N’est-il pas temps de nous convertir par l’effet de la
Parole de Dieu semée dans notre cœur, pour ne pas
abuser de la patience de Dieu ? L’attitude patiente de
Dieu devrait stimuler et hâter le retournement radical
de notre cœur par la miséricorde à donner et à
recevoir. Il n’est jamais trop tard pour prendre de
nouvelles résolutions pour notre conversion.
Allons-nous laisser « sécher » notre vie chrétienne
malgré le fumier de la Parole de Dieu ? N’est-ce pas
qu’il est temps ? Assurément ! Puisque le temps passe
et presse. Il est donc temps de :
- recevoir le Maitre de la vigne qui vient chercher son
fruit ;
- produire le fruit de la conversion ;
- recevoir et donner la miséricorde à notre prochain ;
- produire les œuvres de miséricorde tant corporelles
que spirituelles (Pape François, Le visage de la
Miséricorde, n°15) et de vivre la « devise » de cette
année Sainte : « Miséricordieux comme le Père… »
(n°14).
Que l’Esprit Saint qui appelle à la sainteté nous aide à
hâter notre conversion ; qu’il illumine nos
catéchumènes dans leur marche vers le Christ.
Père Jean Aimé Balongay

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011