Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 20 Mars 2016 Dimanche des...

Edito du dimanche 20 Mars 2016 Dimanche des...

Edito du dimanche 20 Mars 2016
Dimanche des Rameaux et de la Passion

Bousculer l’histoireRetour ligne manuel
Ils ont quelque chose de dérisoire, ces rameaux de
buis que nous tenons dans nos mains… Devant les
drames du monde, dont la liste ne cesse de
s’allonger… Guerres, populations déplacées, enfance
et adolescence maltraitées, personnes sans travail,
terre polluée sous prétexte d’engrais, mensonges, et
bien d’autres…
Mais n’était-il pas dérisoire, cet événement si banal de
la mort en croix d’un condamné ? Il y avait si souvent
des crucifixions…
Dérisoire : comme chaque vie humaine peut sembler
dérisoire devant les milliards d’être humains, devant
l’immensité de l’univers !
Et pourtant… Il a suffi d’un seul, d’un Unique, pour que
l’histoire chavire, bascule,]] se retrouve comme entaillée
d’une brèche par laquelle s’est engouffrée une radicale
nouveauté : la vie du Royaume de Dieu. Par la Croix
de Jésus, la Vie du Royaume est arrivée pour nous.
« Pour nous les hommes et pour notre salut ».
Celui qui a rencontré Jésus, celui qui a vu dans les
plaies du Crucifié que son nom était gravé — « Vois, je
t’ai gravé dans les paumes de mes mains » (Is 49,16)
— celui qui s’est découvert sauvé par Jésus mort et
ressuscité, celui-là sait qu’il en est ainsi pour tout
homme. Il sait que l’histoire est le lieu d’un formidable
combat dans lequel le Satan veut tout détruire, tout
abîmer, tout arracher de la main du Père. Mais il sait
qu’il est vaincu, définitivement.
Alors en venant agiter ces rameaux en ce dimanche, il
vient dire au monde qu’il n’y a pas de raison de
désespérer, pas de raison de baisser les bras. Le
Christ et son Évangile sont puissance de vie.
Toi qui es là avec tes rameaux, tu es aussi un unique
qui peut contribuer avec Jésus à bousculer l’histoire !
Viens vivre avec l’Église le reste de cette Semaine
sainte. Tu y seras fortifié pour cette grande tâche.

Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011