Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito Dimanche 29 mai 2016 Solennité du Saint-...

Edito Dimanche 29 mai 2016 Solennité du Saint-...

Edito Dimanche 29 mai 2016

Solennité du Saint- Sacrement du
Corps et du Sang du Christ

« Donnez-leur vous-mêmes à manger » (Lc 9,13)
Aujourd’hui, en cette solennité du Saint-Sacrement,
nous entendons le récit de la multiplication des pains.
Alors que c’est le Seigneur Jésus qui prend, bénit,
rompt et donne à ses disciples pour qu’ils distribuent à
la foule, il demande pourtant un concours aux Douze :
« Donnez-leur vous-mêmes à manger ». Cette
participation des Douze au miracle de la multiplication
des pains nous est racontée car, analogiquement, le
Seigneur Jésus attend encore de nous une
participation à la célébration de l’Eucharistie. Quelle
est-elle ?
Le Pape émérite disait : « Les deux poissons et les
cinq pains indiquent notre contribution pauvre mais
nécessaire, qu’Il transforme en don d’amour pour tous.
Le Christ, encore aujourd’hui, continue à exhorter ses
disciples à s’engager personnellement. L’Eucharistie
est donc un appel à la sainteté et au don de soi à nos
frères, car la vocation de chacun de nous consiste
véritablement à être, avec Jésus, pain rompu pour la
vie du monde. » (Homélie du 7 juin 2007).
Le Saint-Père François le rappelait encore jeudi
dernier : « Que de mamans, que de papas, avec le
pain quotidien, coupé sur la table de la maison, ont
rompu leur cœur pour faire grandir leurs enfants, et les
faire bien grandir ! Que de chrétiens, comme citoyens
responsables, ont rompu leur propre vie pour défendre
la dignité de tous, spécialement des plus pauvres, des
exclus et des discriminés ! »
Par le baptême, nous avons été incorporés au
Corps du Christ qui est l’Église. Puissions-nous être
vraiment participants de ce sacrifice du Corps livré
« pour la gloire de Dieu et le salut du monde ».
Manuel Teixeira, vicaire

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011