Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
À noter
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 18 septembre 2016

Edito du dimanche 18 septembre 2016

Un bon choix pour sauver sa vie !

La liturgie de ce dimanche nous aide à découvrir les
priorités dans la vie et nous place devant plusieurs
possibilités de choix entre la justice ou l’injustice, le
mensonge ou la vérité, Dieu ou l’argent.
Le prophète Amos adresse au peuple de Dieu un
message percutant, en s’attaquant de manière sévère aux
pratiques déroutantes et aux inégalités de ceux qui
malmènent les autres. Il dénonce ainsi des conduites
injustes qui sont intolérables devant Dieu et envers son
prochain. Un premier appel au choix ressort à travers
cette lecture entre la justice et l’injustice. Il est urgent que
nous options pour la justice qui malheureusement
gangrène notre monde.
Le même appel au choix, selon la volonté de Dieu
transparait dans l’exhortation de saint Paul. L’âpreté au
gain n’est pas vraiment la préoccupation de Paul. Au
contraire, il s’est mis au service de la foi et de la vérité.
Paul nous invite là au choix salutaire entre la fidélité au
Christ par la foi et la vérité, et le mensonge persistant. En
choisissant la foi et la vérité, nous deviendrons des
membres fidèles au Christ, qui participent à la construction
de son Royaume.
En méditant l’Évangile, nous découvrons que le Seigneur
nous appelle à ne pas se détourner de la loi, car elle est
source de joie et oriente nos choix et nos décisions : la
malhonnêteté ou l’honnêteté ? Décider de jouer à la
duplicité pour paraître juste ou être vrai avec sa
conscience ou son employeur ? Perdre son argent ou ses
amis ? Le gérant habile a compris qu’il vaut mieux perdre
son argent que ses amis, car ses amis lui sont source de
bonheur et de joie.
Ainsi, nos choix doivent être éclairés par notre liberté de
qualité, c’est-à-dire cette liberté qui nous aide à choisir le
bien pour vivre. Toutefois, nous ne devons pas oublier
que la principale amitié qu’il nous faut chercher c’est celle
de Dieu, car il est notre richesse suprême qui nous
permettra d’être accueillis dans sa demeure éternelle.

Père Jean-Aimé BALONGAYO

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011