Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Actualités « 28 FEVRIER AU 3 MARS, RETRAITE DE CARËME A SAINT LEON AVEC SOEUR ANNE LECU

28 FEVRIER AU 3 MARS, RETRAITE DE CARËME A SAINT LEON AVEC SOEUR ANNE LECU

Chaque soir, messe à 19h dans l’église, puis dîner ou
collation salle Saint Augustin.

La prédication commence à la chapelle à 20h15.
À 22h, la prière des Complies clôt la soirée.

Cette année, la prédication sera assurée par Sœur
Anne Lécu
, dominicaine, sur le thème : « Tu as couvert
ma honte »
, une méditation sur la miséricorde de Dieu
à travers le vêtement dont Dieu revêt l’homme.

Cette méditation a donné lieu à un livre du même titre publié
aux éditions du Cerf.

Pour pouvoir participer à cette retraite, rien de plus
simple :’ L’INSCRIRE DANS SON AGENDA AVEC DE
L’ENCRE !

« La miséricorde de Dieu avait commencé dans le geste
créateur, en voulant que sa créature soit façonnée à son
image et à sa ressemblance. Le génie de l’auteur biblique,
son inspiration, fut de reconnaître d’emblée dans l’homme le
visage de Dieu. La miséricorde divine s’est ensuite déployée
dans sa décision constante de couvrir la honte de l’homme
qui avait manqué à Dieu. Il faut le dire avec force : le péché
n’intéresse pas Dieu. Ce qui l’intéresse, c’est toi, c’est moi.
Ce qu’il veut, c’est que nous nous tournions vers lui, que
nous cherchions sa face, que nous marchions à son pas. Tout
ce qui nous retient d’être avec Dieu lui est souffrance. Alors
il recouvre Adam et Ève d’une peau de bête qui est déjà la
peau de l’agneau de Dieu, afin qu’ils puissent vivre, et de
nouveau entrer en relation l’un avec l’autre, se parler,
poursuivre la conversation avec leur Dieu, sans honte. Dieu
ne supporte pas que l’homme souffre de honte. Il ne veut pas
ce ver qui ronge à petit feu nos forces et nous rend plus petits
que nous-mêmes. Il veut pour nous largesse, hauteur, grande
vie. Il veut pour nous la dilatation de la joie, et la honte la
rend impossible, alors il la couvre, et il ferme les yeux. Toute
l’histoire biblique ne raconte que cela : le lent apprentissage
de l’homme pour découvrir que Dieu ne veut rien d’autre que
sa compagnie. Une compagnie qui se fait plus discrète qu’un
vent léger, qu’une « voix de fin silence ».
Extrait du livre « Tu as couvert ma honte »

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011