Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 15 janvier 2017

Edito du dimanche 15 janvier 2017

Place au témoignage

Le témoignage que Jean-Baptiste rend à Jésus est une
vision de foi sur la personne de Jésus et sur son
œuvre. Jean-Baptiste présente Jésus comme l’Agneau
de Dieu, porteur de l’Esprit Saint, l’Élu et le Fils de
Dieu. Il lui rend ainsi témoignage : « J’ai vu l’Esprit
descendre du ciel comme une colombe et il demeura
sur lui … » (Jn 1,29-34). Les chrétiens ont toujours
gardé ce souvenir. Les peintres ont représenté Jean Baptiste l’index pointé vers Jésus, comme pour répéter
à chaque génération de croyants ce qu’il disait à ses
contemporains : « Il y a parmi vous quelqu’un que vous
ne connaissez pas : c’est lui, l’Agneau de Dieu ».
Nous sommes invités à témoigner devant les hommes
de Jésus-Christ, lui l’Agneau de Dieu qui prend sur lui
tous nos péchés pour nous sauver. Les hommes ont
soif de connaître, d’aimer Jésus-Christ, Fils du Dieu
vivant. Comme le dit le Pape François « Il s’agit de
porter l’Évangile aux personnes avec lesquelles chacun
a affaire, aussi bien les plus proches que celles qui
sont inconnues » (La joie de l’Évangile, n°127). Le
Seigneur nous a fait voir son amour, en donnant au
monde un Sauveur. Il nous a fait voir la lumière des
nations pour que, par lui, le salut parvienne au monde
(Isaïe 49,3.5-6) et que qui s’attache à lui vive en paix.
Il nous revient de nous montrer disponibles et prêts à
témoigner de la présence et de l’action de Dieu, par
son Fils, dans notre vie et dans la vie du monde.
Si nous admirons avec gratitude l’engagement de
toutes les personnes qui rendent de multiples services
dans l’Église, il revient à nous aussi, de reprendre le
répons du Psaume 39 : « Me voici, Seigneur, je viens
faire ta volonté », pour que notre monde puisse
connaître le Seigneur de miséricorde, d’amour et de
paix, et vive dans la joie en Dieu.
Puissions-nous être revêtus du courage de l’Esprit du
Seigneur pour lui rendre témoignage.
Père Jean-Aimé BALONGAYO

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011