Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
À noter
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 19 Mars 2017

Edito du dimanche 19 Mars 2017

C’est toi qui lui aurais demandé

L’évangile de la Samaritaine est bien long. Il ne
faudrait pas que sa longueur nous fasse passer à
côté de ce qui est peut-être le plus important, mais
qui risque de passer inaperçu :
« Si tu savais… c’est toi qui lui aurais demandé… »
Tout cet évangile vise à nous faire demander l’eau
vive dont parle Jésus. Au chapitre 7 du même
évangile, nous aurons davantage d’explications :
« Au jour solennel où se terminait la fête [des
Tentes], Jésus, debout, s’écria : “Si quelqu’un a soif,
qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en
moi ! Comme dit l’Écriture : De son cœur couleront
des fleuves d’eau vive.” En disant cela, il parlait de
l’Esprit Saint qu’allaient recevoir ceux qui croiraient
en lui. »
Il s’agit de demander l’Esprit-Saint. C’est ce que
Jésus invite à faire par ailleurs : « Si vous, qui êtes
mauvais, vous savez donner de bonnes choses à
vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-til l’Esprit Saint à ceux qui l’en prient ! » (Lc 11,13). Et
il complètera dans le discours après la Cène les
indications sur notre manière de prier : « En vérité,
en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au
Père, il vous le donnera en mon nom. Jusqu’à
présent vous n’avez rien demandé en mon nom ;
demandez et vous recevrez, pour que votre joie soit
complète. » (Jn 16,23-24)
Ainsi, éclairés par l’évangile de ce dimanche, nous
pourrons accompagner notre labeur quotidien de
conversion pendant ce carême en priant ainsi :
« Père, au nom de Jésus,
donne-moi ton Esprit Saint ! »

Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011