Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Année Sainte Geneviève à St Léon | Coup de main à la paroisse ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 23 Avril 2017

Edito du dimanche 23 Avril 2017

Besoin de preuves pour croire ?

Il s’appelait Thomas et c’était l’un des douze.
L’Évangile de ce dimanche nous parle de son
cheminement vers la foi. Alors que tous les témoins
des apparitions du ressuscité adhéraient à la foi, lui
hésitait ; il voulait des preuves. Mais Dieu est plein de
douceur. Il chemine toujours patiemment avec les
hommes de toutes conditions et de tous les temps,
pour les conduire à la lumière, à la connaissance de la
vérité. « Sa miséricorde s’étend d’âge en âge »
(Ps 117). Thomas finit par s’ouvrir à la foi en
s’exclamant : « Mon Seigneur et mon Dieu ».
Avons-nous besoin de preuves pour croire ? Et si Dieu
nous donne des preuves de son amour, saurons-nous
les reconnaître ? Saint Paul dit : « La preuve que Dieu
nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous, alors
que nous étions encore pécheurs » (Rm 5,8).
En ce 2ème dimanche de Pâques, fête de la
miséricorde, instituée par saint Jean-Paul II en l’an
2000, les lectures nous invitent à nous interroger sur
notre manière de croire. Si notre foi ne nous permet
pas de reconnaître un frère dans le visage du prochain,
c’est que nous sommes encore dans le doute. Si notre
foi ne nous permet pas d’avoir en toute chose un
comportement citoyen, c’est que quelque part subsiste
encore en nous le doute.
Croire, c’est reconnaitre que Jésus Christ est Seigneur
et en tirer toutes les conséquences pour la vie.
Père Joseph DEMBÉLÉ

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011