Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| 2020, année Sainte Geneviève | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 24 septembre 2017

Edito du dimanche 24 septembre 2017

« Allez, vous aussi, à ma vigne »

Une invitation forte en ce début d’année pastorale.
Cet appel de Jésus s’adresse à chacun de nous pour
nous mettre résolument à la suite du Christ. L’image biblique de la vigne désigne le Royaume de Dieu. Être invité
à travailler dans la Vigne du Seigneur, c’est travailler à
l’avènement du Royaume de Dieu.
Cet appel de Jésus s’adresse à chaque baptisé. En
effet, chaque baptisé, selon sa condition de vie, est coopérateur de cette belle œuvre du Salut. Comment travailler dans cette Vigne du Seigneur ?
Aujourd’hui, répondre favorablement à cet appel du
Seigneur pour travailler dans sa Vigne, c’est nous efforcer
pour vivre notre vocation baptismale. En effet, grâce à
notre baptême, nous sommes intimement associés à la
mission de Jésus… Chaque jour, Jésus ne cesse de nous
envoyer pour perpétuer sa mission : « Allez, de toutes les
nations faites des disciples… » (Mt 28,19).
Nous ne parviendrons à faire des disciples que par
l’annonce de la Bonne Nouvelle aussi bien en parole que
par le témoignage de notre vie. L’Église de tout temps a
besoin de témoins et c’est par un témoignage de la foi que
nous pouvons rendre compte de notre Espérance, manifestant ainsi notre vocation d’être sel de la terre et lumière
du monde (cf. 5,13-14). C’est toute l’importance de ce
témoignage que le Pape Paul VI exprimait en ces termes :
« L’homme contemporain écoute plus volontiers les té-
moins que les maîtres ou s’il écoute les maîtres, c’est
parce qu’ils sont des témoins… » (Paul VI, Evangelii nuntiandi, n°41).
Ce travail d’ensemble pour l’annonce du Royaume de
Dieu implique une réelle collaboration dans la franchise et
la fraternité. D’où la mise en garde de Jésus par rapport à
l’attitude de certains ouvriers de la Vigne qui reprochent
au maître d’être injuste en payant tous les ouvriers au
même salaire… Ne soyons donc pas orgueilleux ni jaloux
des autres ; travaillons ensemble dans une vraie collaboration pour un succès de la mission !
Père David-Ghislain BANGUÉ

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011