Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| 2020, année Sainte Geneviève | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 1er Octobre 2017

Edito du dimanche 1er Octobre 2017

"OUI ET OUI"

Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui
dit : ‘Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.’
Celui-ci répondit : ‘Je ne veux pas.’ Mais ensuite,
s’étant repenti, il y alla. Puis le père alla trouver le second et lui parla de la même manière. Celui-ci répondit : ‘Oui, Seigneur !’ et il n’y alla pas.
Le premier fils :
Parole : non
Acte : oui
Ce sont les publicains et prostituées qui ont crues à la
parole de Jean Baptiste.
Traduit en langage d’aujourd’hui : ceux qui souffrent à
cause de leurs péchés et ont le désir d’un cœur pur.
Le second fils :
Parole : oui
Acte : non
Ce sont les grands prêtres et les anciens du peuple.
Traduit en langage d’aujourd’hui : les fidèles de « routine ». Dieu ne les inquiète plus.
Derrière les deux fils se tient, de façon mystérieuse, un
troisième fils :
Parole : oui
Acte : oui
Ce troisième fils est le Fils unique de Dieu, Jésus
Christ. Entrant dans le monde, Jésus a dit : « Voici, je
viens […], pour faire, ô Dieu, ta volonté » (He 10,7). Ce
« oui », il ne l’a pas seulement prononcé, mais il l’a
accompli et il a souffert jusqu’à la mort.
Enfin, un quatrième fils, dont on ne parle pas, à éviter :
Parole : non
Acte : non
Mathias SÜTTERLIN ; vicaire

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011