Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| CAREME 2018 | Bénévolat pour vous en 2017/2018 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11

CAREME 2018

Oui, mes amis, chouette, voici le Carême ! Et c’est une bonne nouvelle.
Car c’est un temps où Dieu déroule devant nous le tapis rouge pour
notre conversion. Mais voilà : que convertir ? Quel
point de conversion travailler ? L’aumône, la prière et le
jeûne sont des moyens en vue d’une conversion de
notre vie. Sur quels points concrets le Seigneur me
demande-t-il de me convertir ? Ces péchés récurrents
que je serine à chaque confession sans avoir jamais
pris pour de vrai la ferme résolution, avec le secours de
la grâce de Dieu, d’y renoncer ? Ces points que le Seigneur va toucher du doigt dans les lectures des deux dimanches qui viennent avant l’entrée en Carême ?
Encore faut-il que je prenne le temps de méditer ces lectures pour voir ce que le Seigneur pourrait m’y montrer…
La désespérance nous guette tout un chacun. Elle est
une des armes les plus efficaces du diable : « N’essaie
même pas, tu n’y arriveras jamais ! ».
Et si le Carême existait pour qu’avec Jésus nous puissions faire un pied de nez au diable, et dans la puissance de l’Esprit, le vaincre ?
Père Emmanuel Schwab, curé

Pour tout savoir sur le carême à Saint Léon, cliquez sur le document ci-dessous  :

PDF - 630.5 ko

Homélie du Mercredi des Cendres
Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris.

(extraits)
(…) Quelles sont ses armes pour lutter contre le mal ?
La prière. Il y a bien sûr ce moment où nous prions ensemble
pour marquer notre communion autour de Jésus qui est pré-
sent là où deux ou trois sont réunis en son nom. La plus belle
de ces prières est évidemment la messe où il vient lui-même
nous rassasier de sa vie. Mais la prière dont parle Jésus aujourd’hui est ce cœur à cœur renforcé avec le Seigneur. C’est
le temps de la familiarité avec lui. Le temps d’apprendre la
complicité dans un silence intérieur où il n’est pas nécessaire
de parler constamment comme pour combler une absence.
L’écoute est la condition première du dialogue. Cela est vrai
aussi pour Dieu : « me voici Seigneur, ton serviteur écoute ».
Cette arme de la prière est ordonnée à la foi. C’est l’arme
contre le doute que le mauvais insinue dans nos cœurs
comme il le fit pour nos premiers parents.
L’aumône. Elle nous fait comprendre que nous ne sommes
pas propriétaires de ce que nous possédons mais seulement
gérants. Rappelons-nous les paroles du pauvre Job : « nu je
suis sorti du ventre de ma mère, nu j’y retournerai ». Faire
l’aumône dans le secret, ce n’est pas obtenir la gloire qui
vient des hommes. Celle-ci ne sert que l’amour-propre.
L’aumône est au service de l’amour. Cet acte d’amour concret est la véritable arme contre la haine.
(…) Le jeûne est là pour nous rappeler que l’homme ne vit
pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la
bouche de Dieu. La satiété est un signe de notre époque.
Nous ne supportons pas la frustration, le manque. Il nous faut
la nourriture, la boisson, tout ce qui bouche les trous d’une
existence qui craint le vide : la télévision, les cigarettes,
l’informatique…
Il faut laisser un espace pour l’avenir parce que combler cette
vie, c’est ne pas espérer dans l’éternité. L’arme du jeûne est
au service de l’espérance, la lutte contre le désespoir que
Satan met dans nos cœurs.
Voilà chers frères et sœurs, nous sommes des combattants
dont les armes sont l’amour, la foi et l’espérance. Ce combat
difficile nous permet d’entrer dans la joie de communier avec
le Seigneur Jésus qui est le premier soldat de l’amour.

SEMAINE SAINTE À SAINT LÉON

- 1er jour, Dimanche des Rameaux 25 mars
Samedi 24 messe à 18h30,
Dimanche 25, messes à 9h30, 11h avec un rassemblement square Dupleix, et 19h.

- 2ème jour, Lundi saint 26 mars, messes à 12h et 19h

- 3ème jour, Mardi saint 27 mars
Journée du Pardon : confessions de 15h30 à 22h
Messes à 7h30, 8h35, 12h et 19h ; Laudes à 8h15.

- 4ème jour, Mercredi saint 28 mars,
Messes à 7h30, 8h35, et 12h, (pas de messe à 19h),
Laudes à 8h15
Messe chrismale à Notre-Dame à 18h30.

-  5ème jour, Jeudi saint 29 mars, pas de messe ;
Laudes à 8h15, Adoration jusqu’à 12h
Milieu du jour à 12h.

- 6ème jour LA PASSION DU SEIGNEUR
Jeudi saint 29 mars
MESSE DE LA CÈNE DU SEIGNEUR À 19h30
Adoration au Reposoir jusqu’à minuit

Vendredi saint 30 mars
(jour de jeûne demandé)
Office des Lectures et Laudes à 9h00
Chemins de Croix :
11h45 pour les enfants rdv dans la cour
12h30 (Champ de Mars) et 15h00 (église) ;
Confessions dans l’après-midi
OFFICE DE LA PASSION À 19H30

- 7ème jour LE SEIGNEUR AU TOMBEAU
Samedi saint 31 mars (jour de jeûne conseillé)
Office des Lectures et Laudes à 9h00
Récollection de 10h à 12h dans l’église
Office du milieu du jour à 12h00
Chapelet à 16h30 - Vêpres à 18h30

- 8ème jour LA RÉSURRECTION DU SEIGNEUR
SOLENNITÉ DE PÂQUES

Nuit du samedi 31 mars au dimanche 1er avril
VIGILE PASCALE À 21H30
Dimanche de Pâques 1 avril
Laudes à 9h00. Messes à 9h30, 10h30, 11h, et 19h

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011