Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 11 mars 2018

Edito du dimanche 11 mars 2018

4eme dimanche de Carême
« Celui qui fait la vérité vient à la lumière. »

Notre chemin de carême doit nous conduire à la lumière de Pâques, la lumière de la Résurrection qui
dissipe les ténèbres de la mort. L’Évangile de ce dimanche nous indique comment parvenir à ce but :
« Celui qui fait la vérité vient à la lumière. » (Jn 3,21) Il
ne s’agit pas simplement d’affirmer la vérité mais bien
de la « faire ». C’est-à-dire que notre comportement,
nos actions, toute notre vie doivent se modeler sur le
Christ qui est « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14,6)
Ce chemin est non seulement ouvert à tous les
chrétiens mais encore à tout homme. Le carême,
temps d’ultime préparation au baptême des catéchumènes, montre que ceux qui cherchent la vérité et la
font concrètement dans leur vie parviennent à la lumière. C’est pourquoi l’Église proclame que tous les
hommes « sont tenus de chercher la vérité, surtout en
ce qui concerne Dieu et son Église ; et, quand ils l’ont
connue, de l’embrasser et de lui être fidèles. » (Concile
Vatican II) Plus encore, comme le dit saint Thomas
d’Aquin : « Les hommes ne pourraient pas vivre ensemble s’ils n’avaient pas de confiance réciproque,
c’est-à-dire s’ils ne se manifestaient pas la vérité. »
(CEC 2469) Mais pour cela, encore faut-il accepter qu’il
existe une vérité.
C’est pourquoi il est très grave, dans une interview
récente, d’entendre le président du Comité national
d’éthique déclarer : « La notion de valeur est relative. Il
n’y a pas de valeur absolue. (...) Les lignes rouges sont
relatives. (...) Je ne sais pas ce que sont le bien et le
mal. » À nous, catholiques de France, revient la mission très urgente de témoigner de la vérité pour que
beaucoup parviennent à la lumière.
Père Manuel TEIXEIRA

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011