Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| 2020, année Sainte Geneviève | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 18 mars 2018 5eme dimanche...

Edito du dimanche 18 mars 2018 5eme dimanche...

Edito du dimanche 18 mars 2018

5eme dimanche de Carême
« DONNER DU FRUIT . »

Lorsque je faisais du catéchisme à des jeunes
adolescents, une question revenait souvent : est-ce
que c’est le Christ qui a le plus souffert ?
La seule réponse que j’ai pu leur donner est que le
Christ avait sûrement beaucoup souffert. Le plus
souffert… ? oui, mais Jésus est surtout celui qui a le
plus aimé sur la croix. Et c’est sûrement pour cela
qu’il a le plus souffert. Il n’y a jamais eu, il n’y aura
jamais de plus grand amour que celui de Jésus pour
l’humanité ! C’est l’amour que Jésus a conduit à la
perfection dont nous parle saint Paul.
Aujourd’hui, il nous invite à découvrir qu’il est dans
notre cœur, qu’il envahit notre cœur, comme
Jérémie l’avait annoncé. En lui nous sommes
capables d’aimer, de mourir à nous-mêmes, pour
accueillir l’autre.
La vie, depuis notre conception, est un chemin vers
la résurrection, fait de toutes les petites morts que
nous pouvons consentir par amour.
Elle nous prépare à rendre notre souffle au Père,
pour entrer dans le face-à-face de la joie de Pâques.
Accepterons-nous d’être abaissés pour être élevés ?
Demandons au Seigneur en ce temps de carême de
pouvoir toujours mieux consentir à son amour.
Jean-Louis BAVOUX, diacre

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011