Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| CAREME 2019 | Bénévolez-vous en 2018 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique

Agenda

««  2019  »»
««  Mai  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « EDITO DU DIMANCHE 5 MAI 2019

EDITO DU DIMANCHE 5 MAI 2019

AMOUR POUR AMOUR
« Il est digne, l’Agneau immolé, de recevoir puissance
et richesse, sagesse et force, honneur, gloire et
louange. »
« À celui qui siège sur le Trône, et à l’Agneau, la
louange et l’honneur, la gloire et la souveraineté pour
les siècles des siècles. »
SI l’Agneau immolé est digne de recevoir puissance et
richesse, sagesse et force, honneur, gloire et louange,
comment est-ce que ta vie lui procure tout cela ?
« Il a remporté la victoire, le lion de la tribu de Juda, le
rejeton de David » s’écrie peu avant un des Anciens,
dans cet épisode du livre de l’Apocalypse. Cette victoire, c’est sa résurrection par laquelle il anéantit le
pouvoir du diable. Comment vis-tu ta vie en action de
grâce pour cette victoire remportée pour toi par le
Christ ?
Comment tout ce que tu dis, tout ce que tu fais rend
louange et honneur à celui qui siège dur le Trône —
Dieu le Père — et à l’Agneau — le Christ Jésus ?
C’est tout l’enjeu du Temps pascal : que la victoire que
Jésus a remporté sur le péché et sur la mort transforme
radicalement notre vie. Une transformation qui ne pourra se faire que par amour. Vivre désormais par amour
pour Celui qui nous a aimés le premier :
— Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que
ceux-ci ? »
— Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime.
— Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ?
— Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime
— Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ?
— Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime.

Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011