Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| L’ETE A SAINT LEON | Coup de main à la paroisse ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 22 décembre 2019

Edito du dimanche 22 décembre 2019

LIVRÉ AUX MAINS DES HOMMES
« Le fils de l’homme est livré aux mains des hommes »
dira Jésus (Mc 9,31). En contemplant le nouveau-né
déposé dans la mangeoire de Bethléem, cette parole
prend un relief singulier. Nous avons l’habitude de
l’entendre concernant Jésus adulte qui parle de lui
sous cette appellation énigmatique de “Fils de
l’homme”, en lien avec sa Passion.
Mais là, devant la crèche, nous réalisons que cette
appellation de “fils de l’homme” peut désigner tout être
humain, dans sa fragilité la plus extrême, celle de
l’enfant dans le sein de sa mère, comme celle du nouveau-né ; totalement dépendant de celle qui l’a abrité
durant 9 mois puis de ceux qui l’aimeront et le nourriront dès sa naissance. Livré aux mains des hommes…
Le vertige nous prend. Nous avons tous commencé
notre vie en étant ce « fils de l’homme livré aux mains
des hommes ». Et aujourd’hui encore, tout être humain,
dès sa conception, est un « fils de l’homme livré aux
mains des hommes »…
En se faisant homme, le Fils de Dieu devient fils de
l’homme. Et nous en montre l’extrême fragilité. Une
fragilité qui appelle notre amour et notre protection.
Que font nos mains d’hommes qui reçoivent ce fils de
l’homme ? « La vie était la lumière des hommes » entendons-nous le jour de Noël. N’éteignons pas la lumière !
Devant la crèche, c’est la dignité de chaque être humain qui est dévoilée. C’est la beauté de la famille voulue par Dieu pour accueillir la vie.
Saint et joyeux Noël !
Père Emmanuel SCHWAB, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011