Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| L’ETE A SAINT LEON | Coup de main à la paroisse ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 14 juin 2020

Edito du dimanche 14 juin 2020

Chers amis,
La vie paroissiale comme la vie sociale reprend peu à peu son cours. Chacun découvre les effets qu’ont eus sur lui les derniers mois que nous venons de vivre. Fatigue, inquiétude, peur, envie de décompresser, abattement ne sont pas rares dans les témoignages que nous entendons. Mais aussi découverte positive d’un autre rythme de vie, lien resserré entre membres d’un même foyer, prise de conscience de l’importance des sacrements dans nos vies, engagement renouvelé à servir des personnes plus en difficulté. Tout cela mérite d’être regardé et relu. Nous tâcherons de le faire à la rentrée de septembre. Le Conseil pastoral y travaille.

À ce propos, en plus de la Lettre de Mgr de Moulins-Beaufort, nous pouvons lire aussi son discours de clôture de l’Assemblée des Évêques de France
L’évangile de ce dimanche nous fait réentendre ces paroles bien connues du Seigneur : « Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » Nous avons bien l’habitude d’entendre que le Seigneur Jésus a donné sa vie pour nous et qu’il a tout donné pour cela. Mais avons-nous bien entendu la suite : « Celui qui me mange, lui aussi vivra par moi ». Si nous vivons par Jésus, nous sommes inévitablement entraînés dans son acte d’offrande. « L’Eucharistie nous attire dans l’acte d’offrande de Jésus. Nous ne recevons pas seulement le Logos incarné de manière statique, mais nous sommes entraînés dans la dynamique de son offrande. » écrit Benoît XVI dans l’encyclique Deus caritas est (n°13).
Au grand désir que nous pouvons connaître de manger Jésus, doit répondre cet autre désir de nous offrir avec lui pour la vie du monde.
Belle fête du Corps et du Sang du Seigneur !
Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011