Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du 30 janvier 2011

Edito du 30 janvier 2011

QU’EST-CE QUE VOUS SERIEZ HEUREUX SI VOUS ETIEZ HEUREUX !
Un ancien prof de philosophie a cité cette formule de Woody Allen ‘Qu’est-ce que je serais heureux si j’étais heureux !’ pour résumer l’essentiel de son petit traité Le Bonheur, désespérément. De nos jours, beaucoup de sociologues, d’universitaires et de chercheurs ont travaillé sur la question du bonheur. Un moine bouddhiste français a constaté, dès les premières lignes de son Plaidoyer pour le bonheur : ‘‘Pour le Dalai-lama, ‘le bonheur est le but de l’existence’ ; l’essayiste Pascal Bruckner affirme quant à lui : ‘le bonheur ne m’intéresse pas’. Comment est-il possible d’avoir deux visions à ce point opposées de ce qui, pour la majorité d’entre nous, est une composante fondamentale de l’existence. Ces deux personnes parlent-elles de la même chose ? Ne s’agirait-il pas d’un profond malentendu à propos de la définition même du bonheur ?’’ Qui d’entre nous n’aurait pas un désir de bonheur ? ‘Tous les hommes, disait Pascal, recherchent d’être heureux, y compris celui qui va se pendre’. Qui ne comprendrait que si celui-là se pend, c’est pour échapper au malheur, pour se rapprocher d’un autre bonheur possible !

Etre heureux, c’est quoi ? Qu’est-ce que le bonheur ? Une somme de plaisirs ? Sur quoi se fonde le bonheur ? Quel genre de bonheur quand Jésus énumère huit (plutôt neuf dans l’Evangile de Matthieu 5,1-12 ce Dimanche) chemins du bonheur appelés les huit Béatitudes ?
Est-il vrai que ce qu’on appelle le Sermon sur la Montagne est le message le plus révolutionnaire ?

Les chrétiens disent que le Bon Dieu est le Dieu du bonheur, mais que le bonheur qu’il nous offre n’est pas ce que nous croyons.
Une façon de parodier l’autre qui parlait de Camus ‘qui avait ce talent de dire simplement des choses graves et fortes ‘Les hommes meurent, et ils ne sont pas heureux’ : les chrétiens, eux, ont ce talent de dire pompeusement des choses simples et évidentes : Dieu est le Dieu du bonheur, mais le bonheur qu’il nous offre n’est pas ce que nous croyons ! Y a-t-il un bonheur pour les affligés, les pauvres, les losers ? pour ceux qui pleurent ? pour les persécutés ? Les affligés se demandent pourquoi le Bon Dieu permet leur malheur.
Une des convictions basiques des chrétiens c’est qu’ils croient que le Bon Dieu a créé les êtres humains à son image, qu’il les a voulu bons et que rien ne doit pouvoir détruire en eux le désir du bonheur.
Le malheur des affligés, mais Dieu s’insurge contre ce malheur est contre des personnes, ou plutôt contre des situations, des faits et gestes qui en sont la cause. Le Bon Dieu n’est pas celui des fatalités, mais le Dieu des libérations : ‘J’ai vu la misère de mon peuple’, hier en Egypte, aujourd’hui, là où on souffre, partout dans le monde.

C’est quoi, tout compte fait, les Béatitudes ? C’est tout simplement le portrait de Dieu Lui-même : Dieu pauvre, doux, en larmes : Qui donc est Dieu qui pleure notre mal comme une mère ? Dieu affamé de justice, miséricordieux, pur, artisan de paix, persécuté et insulté : Qui donc est Dieu pour se livrer perdant aux mains de l’homme ? Voilà le Dieu de Jésus. Le Dieu des chrétiens. Heureux celui ou celle qui, jour après jour, accepte de Lui ressembler. Les Béatitudes, ce n’est pas une recette de savoir-vivre ; ce n’est pas une cure d’amaigrissement ou de remise en forme. C’est le portrait craché du Fils de Dieu, du Fils de l’Homme. Qu’est-ce vous seriez heureux si vous étiez heureux du bonheur des Béatitudes !

Père Trần Ngọc Anh, CSsR , Rédemptoriste

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011