Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 27 mars 2011

En route vers Pâques

Edito du dimanche 27 mars 2011

3ème dimanche de Carême

« Scrutins »
Les catéchumènes (adultes qui demandent le baptême) sont une grande grâce pour une
paroisse :
- dans leur cheminement, c’est notre chemin qui nous est à nouveau montré ;
- dans leur combat, c’est la puissance du mal à l’oeuvre dans nos vies que nous avons
sous les yeux ;
- dans leurs découvertes, c’est le mystère dont nous vivons qui nous est
rendu ;
- dans leur enthousiasme, c’est la ferveur de notre premier amour qui nous est
rappelée ;
- dans leur discrétion, c’est la condition d’un simple chrétien que nous
reconnaissons.

Les dimanches qui viennent, auront lieu trois « scrutins » pour Mina, Thomas et
Keyvan. Je ne parle pas du 2ème tour des élections cantonales, mais de scrutins
liturgiques
 : Dieu scrute les coeurs et les reins ; Dieu « fait apparaître dans le coeur de
ceux qui sont appelés ce qu’il y a de faible, de malade et de mauvais, pour le guérir,
et ce qu’il y a de bien, de bon et de saint, pour l’affermir ». C’est ainsi que s’exprime
le rituel de l’initiation chrétienne des adultes.
La prière de l’Église demande à Dieu de
« purifier les coeurs et les intelligences, fortifier contre les tentations, convertir les
intentions, stimuler les volontés afin que les catéchumènes s’attachent plus
profondément au Christ et poursuivent leur effort pour aimer Dieu. »

Ce que l’Église demande à Dieu pour nos frères catéchumènes, n’a-t-elle rien à nous
dire à nous, baptisés depuis notre enfance, depuis 10, 50 voire 90 ans ?
Les scrutins nous rappellent l’essentiel : la vie chrétienne consiste dans un
attachement toujours plus profond au Christ, au Christ Sauveur et libérateur du mal.

Le Christ ne vient pas nous donner une leçon d’authenticité ou nous transmettre un
message, comme s’il était un sage parmi d’autres ou la religion chrétienne une simple
philosophie. Il vient nous arracher à ce mal si présent et si cruel, à ce mal qui fait
mourir et qui le fera mourir lorsqu’il l’aura pris sur lui. Il vient opposer à la puissance
destructrice du mal la force créatrice de l’amour. Ce drame va se jouer en lui, par lui,
grâce à lui. Par grâce il pourra se jouer en nous.

Notre Carême en tire une ampleur souvent mal saisie : ce n’est pas un gadget que l’on
ressort de la naphtaline chaque printemps et qui nous recroqueville sur des entrailles
mal nourries ou une mauvaise conscience mal guérie. C’est un élan d’amour qui nous
attache à celui qui peut irriguer, éclairer et vivifier notre vie, et qui nous détache de
tout l’inessentiel.
Père Bruno Lefèvre Pontalis, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011