Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
À noter
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 10 avril 2011

EN ROUTE VERS PAQUES

Edito du dimanche 10 avril 2011

5ème dimanche de Carême

« Cette maladie ne conduit pas à la mort »
Nous connaissons tous cette relation évangélique de la résurrection de
Lazare.
Nous la connaissons peut-être trop bien. Et nous passons à côté de ce que
Jésus vient nous dire aujourd’hui.
Le disciple bien-aimé était à ses côtés ce jour là, et il a vu plein de choses !
Des choses inouïes, incroyables pour le commun des mortels ! Mais, à la
lumière de la résurrection il en a vu bien plus encore.

Il sait maintenant avec certitude que Dieu ne veut pas la mort du pêcheur,
quand il a vu Jésus pleurer pour Lazare et pour toute l’humanité qu’Il aime.
Il sait maintenant que, comme Abraham sur la montagne de Moriyya, il faut
croire contre toute espérance : « Père, je te rends grâce car tu m’as exaucé. »
Nous sommes exaucés !

Il sait maintenant que Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie, parce qu’il a vu
Marie se lever , comme nous ressusciterons pour courir vers Celui qui est la
Lumière des hommes.
Marie s’est convertie, retournée ce jour-là et elle communiera avec le Maître
en l’oignant d’huile et de larmes.

Il sait enfin maintenant que toutes nos souffrances , toutes nos maladies,
notre mort, Jésus les a prises sur Lui, pour nous redonner la vie, la nouvelle
naissance : « Lazare, viens dehors ! »

Alors, ne tremble pas petit troupeau, car « Dieu a tant aimé le monde qu’il
nous a donné son Fils, son Unique (…) pour que le monde soit sauvé.

Jean-Louis Bavoux, diacre

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011