Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
À noter
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 22 mai 2011

Edito du dimanche 22 mai 2011

5ème dimanche de Pâques

« Je suis. »


Manque de repères dans ce monde qui va trop vite !

L’actualité cruelle nous agresse jour après jour et nous manifeste cet
égarement dans lequel notre société s’engage avec ses incohérences,
ses contradictions, sa course éperdue pour une quête inconnue et
improbable.

« Seigneur nous ne savons pas où tu vas, comment pourrions nous
savoir le chemin ? »

Comme à toute époque nous dirait St Augustin, il est urgent de
découvrir ou de redécouvrir qu’il n’y a qu’un seul chemin, qu’une
vérité, qu’une vie.

La fausse tolérance pour nous même, mère du relativisme nous égare
loin de la vie, loin du bonheur, loin de la vérité, loin de Dieu.

« Je suis le chemin, la vérité et la vie. »

Jésus nous invite comme le dit Pierre aujourd’hui, à être des fils, des
frères, des soeurs, qui appartiennent à Dieu. Il nous invite à être des
témoins, saint comme Dieu est saint. Il nous rappelle que nous
sommes prêtres, chargés d’annoncer les merveilles de Dieu.
Comment les annoncer ?

A l’image des sept, des diacres, d’Etienne, des serviteurs qui
donneront leur vie pour leurs amis.
Ne nous trompons pas de route, le chemin c’est Jésus : service,
miséricorde, pardon, don de soi, amour.
Si nous nous trompons de route, non seulement nous passerons à
côté de la vraie joie, mais nous priverons le monde de cette Bonne
Nouvelle : « Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps. »

Jean-Louis Bavoux, diacre

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011