Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| 2020, année Sainte Geneviève | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 9 octobre 2011

Edito du dimanche 9 octobre 2011

28ème dimanche ordinaire. _

Quel signe est-il ?
Ce dimanche, la communauté fête ses diacres. Pourquoi ?
Je voudrais d’abord vous dire que la seule question qu’il ne faut pas se poser concernant le diacre est celle-ci : à quoi sert-il ?
Elle conduit toujours à le définir comme un « sous-prêtre », ou un « super-laïc ». Le diacre n’est ni l’un, ni l’autre.La vraie question est celle-ci : quel signe est-il dans la communauté et dans le monde ?
La grâce sacramentelle, puisqu’il a reçu le sacrement de l’Ordre, et non pas ses éminentes qualités ou compétences, vous le savez bien, font de son être un signe visible du Christ serviteur, au milieu de ses disciples et dans le monde.

_Pourquoi cette fête ? Pour rendre grâce au Christ qui nous a promis : « Et moi, je suis avec vous, tous les jours, jusqu’à la fin du monde ».

Vos diacres n’ont pas reçu une récompense, le jour de leur ordination, ni accepté d’en faire plus. Ils ont été appelés par le Seigneur, appel confirmé par l’Eglise, en la personne de l’évêque qui les a choisis. Ils ont accepté de répondre « me voici », alors même qu’ils savaient bien qu’ils étaient pécheurs, et que leur vie allait en être bouleversée.

Vous êtes tous serviteurs ! Quel est donc le service particulier du diacre ? Il est constitué par les quatre « charges », qu’il a publiquement acceptées le jour de son ordination.
Le service de la prière : le diacre promet de célébrer l’office divin, tous les jours,
Le service de la Parole : le diacre proclame l’évangile, et le commente,
Le service de l’Eucharistie : il distribue le pain de Vie,
Le service de la charité : à l’extrémité de son étole, dont la forme est adaptée, il accrochait, autrefois, une bourse qui contenait l’argent à distribuer aux pauvres.

Vous le voyez, le diacre est au service de ses frères, pour qu’ils puissent vivre pleinement leur vocation de baptisés. Et c’est bien cela l’essentiel. Heureux seront-ils si le Maître les trouve, à son retour, en train de donner à chacun sa part de blé.

Priez donc pour que vos diacres soient des intimes du Christ ! Priez pour que leur vie manifeste ce qu’ils annoncent ! Priez pour leurs épouses qui vous ont « donné » leur mari. Priez pour ceux qui sont ordonnés, ce samedi, à la cathédrale de Paris. Priez pour que ceux que le Seigneur appelle, dans notre communauté, répondent oui avec foi et générosité.

Merci, oui merci pour l’amour que vous leur manifestez. C’est dans la mesure où il existe une communion de charité intense entre le peuple de Dieu et ses ministres ordonnés que l’Eglise sera féconde, pour la gloire de Dieu et le salut de tous les hommes.
Jean Villeminot, diacre permanent

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011