Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| Bénévolez-vous en 2019 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 15 avril 2012

Edito du dimanche 15 avril 2012

"Mon Seigneur et mon Dieu"
Jésus est bien un Maître spirituel, un guide, un homme extraordinaire
qui a dit des choses que personne n’a dites avant lui et ne dira
probablement plus jamais. C’est vraiment un rabbi ,un être exceptionnel.
Mais sommes nous prêts à aller plus loin ?
C’est le problème de Thomas !
Sommes nous prêts à plonger dans la nuit du samedi Saint, à faire le
grand saut ? Croyons nous vraiment qu’Il est le Fils de Dieu, le
Seigneur ? Croyons nous vraiment qu’Il est Dieu, tout simplement ?
Parce que cela change tout !

Ou bien nous sommes une association de bienfaisance animée par une
doctrine sociale remarquable et bien hiérarchisée pour ne rien laisser au
hasard, ou bien nous sommes le fruit du don de l’Esprit du Seigneur , de
l’Esprit Saint : le Corps du Christ. Et l’Esprit ne trompe pas : on le
reconnait chez ceux qui lui ont ouvert leur porte, à l’amour qu’ils ont les
uns pour les autres, chez ceux qui appliquent le commandement de
l’Amour que le Seigneur nous a enseigné.

Les Apôtres portaient témoignage de la Résurrection parce qu’ « Ils ne
formaient qu’un seul corps et une seule âme" : évangéliser c’est être
cohérent, évangéliser c’est servir, évangéliser c’est aimer !
Mais sans Lui, nous ne pouvons rien faire ! Sommes nous prêts à suivre
celui que nous n’avons jamais vu, en nous rappelant que le disciple bien
aimé a cru devant le tombeau vide, et que Thomas a compris dans son
coeur et non par les yeux, ni par le toucher d’ailleurs, qu’Il était son
Seigneur et son Dieu ?

Jean-Louis Bavoux, diacre

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011