Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| 2020, année Sainte Geneviève | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 7 octobre 2012

Edito du dimanche 7 octobre 2012

Chers amis, En prévoyant de venir vous voir en ce dimanche, je comptais avant tout vous demander de pardonner la situation de déséquilibre où l’appel de notre Archevêque au P. Bruno Lefevre-Pontalis vous place.

Je voulais plus encore vous remercier d’avoir contribué à former le P. Bruno de sorte qu’il puisse aujourd’hui apporter ses compétences et sa foi et sa joie de vivre du Christ à l’échelle du diocèse. Je le fais de tout coeur.
Je veux vous assurer aussi de la confiance que fait notre Archevêque au P. Giuseppe Franco pour conduire la paroisse comme il convient pendant cette année.
Le P. Sütterlin bénéficiera de la sagesse du P. Franco et de celle du P. Fleuriot de Langle et des diacres permanents de votre paroisse pour trouver sa place et vous apporter le service qu’il vous doit. Plus encore, vous saurez vous mobiliser, chacun selon sa grâce propre pour vous aider mutuellement et mener une vie dans le Christ toujours plus dense.

La rencontre providentielle entre les lectures de ce jour et l’actualité de notre pays, - et plus largement de nos pays occidentaux-, m’oblige à ajouter un mot. Le récit de la création de la femme dans le livre de la Genèse et l’usage qu’en fait Jésus en réponse à une question sur la légitimité de la répudiation font des chrétiens en quelque sorte les gardiens et les garants de la beauté de la différence sexuelle. Ce qui se joue dans la rencontre de l’homme et de la femme est unique. Aucune réalité terrestre ne donne aux hommes de s’approcher de ce qui leur est ouvert dans la relation que le Dieu veut ouvrir aux hommes autant que la relation de l’époux et de l’épouse. Vous sentez tous les passages nécessaires : de la différence sexuelle à la rencontre de l’homme et de la femme puis de celle-ci à l’union de l’époux et de l’épouse. Rien n’est simple. Mais c’est un mystère immense et magnifique, vivifiant que le Christ a ouvert à l’humanité, dévoilant la grandeur de l’être créé. Nos sociétés ultra-technicisées et ultrasophistiquées résistent à ce mystère. Nous, nous ne pouvons renoncer à partager à nos frères et nos soeurs la lumière que nous avons reçue sur la condition humaine.

+ Éric de Moulins-Beaufort,
évêque auxiliaire de Paris

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011