Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| CAREME 2019 | Bénévolez-vous en 2018 | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Actualités « UN NOEL DE MISERICORDE, QUELQUES PISTES CONCRETES

UN NOEL DE MISERICORDE, QUELQUES PISTES CONCRETES

Le 25 décembre 2015

Vendredi prochain, ce sera le seul Noël dans l’année
sainte de la Miséricorde. Alors pourquoi ne pas en faire
de manière toute spéciale un Noël de miséricorde ?
La semaine dernière, dans la FIP, étaient indiquées les
œuvres de miséricorde spirituelles et corporelles que le
Pape cite au n° 15 de la bulle Misericordiae Vultus.
Elles peuvent servir de guide pour faire de ce Noël un
Noël de miséricorde.
Je pense en particulier à deux points :
Ne laisser personne seul le jour de Noël. Ce qui peut
toucher à Donner à manger aux affamés autant que
Consoler les affligés.
Noël est aussi souvent l’occasion de réunions de
famille. Et c’est heureux. Mais dans nos familles,
peuvent exister des tensions, des dissensions, des
blessures non guéries … et des “personnes
ennuyeuses”

Parmi les œuvres de miséricorde spirituelles, nous
trouvons : Pardonner les offenses et Supporter
patiemment les personnes ennuyeuses.

Voilà deux choses auxquelles nous pourrions nous préparer si
nous nous trouvons confrontés à de telles situations.

Car la miséricorde se demande et se reçoit pour
pouvoir la donner. Comme l’écrit Madeleine Delbrêl :
L’amour humain, parce qu’il est de l’amour, est une belle et
grande chose. Des incroyants peuvent aimer les autres d’un
amour magnifique.
Mais nous, ce n’est pas à cet amour que nous avons été
appelés. Ce n’est pas notre amour que nous avons à donner :
c’est l’amour de Dieu.
L’amour de Dieu, qui est une personne divine, qui est le don
de Dieu à nous, mais qui reste un don, qui doit pour ainsi
dire nous traverser, nous transpercer pour aller ailleurs,
pour aller dans les autres.
Père Emmanuel Schwab, curé

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011