Paroisse Saint-Léon (Paris 15e)
| 2020, année Sainte Geneviève | COUP DE MAIN A LA PAROISSE ! | Accueil | Contacts | A votre écoute | Horaires | le journal | images |
Le site d’évangélisation ALETEIA vous propose d’apporter une réponse éclairée sur la foi chrétienne, des sujets de société,...

Suivez le pape François sur Twitter
Rejoignez-nous sur Facebook

Écoutez Radio Notre Dame
Paroisse Saint-Léon
1 place du Cardinal Amette
75015 PARIS
Tél : 01 53 69 60 10
Fax : 01 53 69 60 11
Dans la même rubrique
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « archives « Edito du dimanche 24 novembre 2019

Edito du dimanche 24 novembre 2019

CHRIST, ROI DE L’UNIVERS
Participer à la royauté de Jésus
Par notre individualisme narcissique, nous nous
prenons pour des rois sans le Roi. Certains courants
de l’écologisme nous présentent un nouveau Roi, la
déesse Gaïa. Telle est la contradiction de notre monde
dit moderne, qui propose à l’homme de se faire roi tout
en se prosternant devant la nature. Les deux systèmes
produisent le même effet : « La créature sans le Créateur s’évanouit ».
La fête du Christ Roi de l’univers vient réveiller nos
cœurs pour que nous proclamions la royauté universelle de Jésus : Dieu éternel, tu as voulu fonder toutes
choses en ton Fils bien-aimé, le Roi de l’univers. Par
Son Incarnation, par Sa Rédemption et par Sa Résurrection, notre Seigneur Jésus-Christ est le Roi de
l’univers.
Il nous fait participer à Sa royauté pour notre plus
grande joie. Fais que toute la création, libérée de la
servitude, reconnaisse ta puissance et te glorifie sans
fin. Par le baptême, nous sommes entrés dans son
Royaume. Comme l’écrit Benoît XVI, l’Église nous invite à faire une sorte de révolution copernicienne. Copernic découvrit que ce n’est pas le soleil qui tourne
autour de la terre, mais la terre qui tourne autour du
soleil. Chacun de nous se considère d’abord comme
une petite terre, autour de laquelle tous les soleils doivent tourner. La foi nous enseigne à sortir de cette
erreur et à entrer fraternellement avec tous les autres
dans la ronde de l’amour autour de l’unique centre – le
centre qui est Dieu.
Que l’onction royale nous fortifie pour servir comme
Jésus, là où il passait il faisait le bien ; pour aimer
comme Jésus aime !
Mathias Sütterlin, vicaire

 

Paroisse Saint-Léon à Paris - 2011